Huile n°13 : CHAMAEMELUM NOBILE – CAMOMILLE ROMAINE

Nom commun : Camomille romaine

Nom latin : Chamaemelum nobile

Famille botanique : Astéracée

Origine : Son nom grec est constitué de chamos « le sable », son terrain de culture favori, et de melum « la pomme », en référence à son parfum fruité, à la fois doux, sucré et amer. Elle porte aussi le nom latin de Anthemis nobilis, du grec anthos, qui signifie « fleur », et nobilis pour « noble ».

Originaire de l’Europe de l’Ouest, on la trouve en France, en Italie, mais aussi aux Etats-Unis et en Argentine.

Culture : Ø

Histoire et mythe : La camomille romaine est omniprésente chez certains peuples : les Egyptiens s’en servaient pour embaumer les momies, les Celtes la considéraient, comme une plante sacrée. On l’appelle « romaine », car les Romains adoraient la cultiver. C’est l’une des plantes médicinales les plus connues, et les plus accessible en Europe.

Elle transporte beaucoup de légendes populaires. On en fait souvent un porte-bonheur : elle servait de tisane pour se laver les mains et avoir ainsi de la chance aux jeux, gagner de l’argent ou réussir un entretien. C’est la plante par excellence pour calmer, digérer et dormir.

Partie distillée : Fleur.

Composition chimique : Ester (jusqu’à 80%) et, en faible quantité, cétones monoterpéniques (3%).

Indications physiques :

  • Recommandé pour :
    • Antispasmodique, sédative, relaxante (stress, choc nerveux, insomnie, traumatisme…).
    • Antalgique (névralgie, névrite, douleurs dentaires…).
    • Soulage les douleurs des règles et les symptômes prémenstruels, ainsi que la ménopause (avec Salvia officinalis – Sauge officinale).
    • Soigne les allergies oculaires et les conjonctivites (en hydrolat pour les yeux).
    • Traite les irritations de la peau.
    • Soulage toutes sortes de douleurs chez le nouveau-né : poussée dentaire, colique, peau irritée, sommeil agité…

Indications psycho-émotionnelles :

  • Peur de la mort ou traumatisme du deuil (en association avec Anethum graveolens – Aneth).
  • Dépression, mauvaise humeur, négativité.
  • Crispation émotionnelle, physique et psychique.
  • Sentiment d’abandon, de peur, d’angoisse.
  • Besoin de s’accepter soi-même, et de voir les choses avec calme et sérénité.

Contre-indications : Douce et sans contre-indication, elle convient aux femmes enceintes, aux bébés et aux enfants. Huile idéale pour les futures mères.

Utilisations :

Hydrolat de camomille romaine pour les gencives des bébés

En huile de massage pour les maux de ventre (petits & grands)

En massage du plexus solaire en cas de colère, de stress ou de débordement émotionnel

En massage sur les tempes et du cœur pour retrouver une sensation de bien-être dans les périodes de dépression

Un commentaire sur “Huile n°13 : CHAMAEMELUM NOBILE – CAMOMILLE ROMAINE

  1. Ping : Huile n°16 : CHAMOMILLA MATRICARIA – CAMOMILLE MATRICAIRE – Vie Précieuse

%d blogueurs aiment cette page :